Des nouvelles…

Des nouvelles…

Salut à tous ! Il était temps, plus d’un mois après, que je vous donne enfin signe de vie ! Bon, en vrai, je n’ai jamais vraiment cessé d’être présent sur l’internet, les quelques rares personnes qui me suivent sur Twitter en savent quelque chose. Néanmoins, niveau artistique, j’ai fait une pause d’un mois entier, un mois sabbatique rempli de hauts et de bas.

J’espérais reprendre au début du mois de mai, pour fournir la nouvelle page d’AMBH 2 dès aujourd’hui… mais c’était sans compter un grave problème dans mon réseau local sur lequel est hébergé pratiquement tout ce que j’utilise quotidiennement, notamment mes fichiers de dessins pour AMBH ! En effet, alors que je voulais transformer mon « PC qui fait office de NAS » en véritable NAS sous Linux, j’ai rencontré une succession de problèmes techniques qui, si je n’avais pas fait de sauvegarde externe, m’auraient définitivement fait perdre tout ce que j’ai réalisé jusqu’à présent ! Heureusement, je suis précautionneux, et en conséquence, je sauvegarde régulièrement mes données, et du coup rien n’est perdu.

Après des jours et des nuits (!) de travail acharné dessus, plusieurs réinstallations et plusieurs colères, j’ai finalement réussi à mettre en place mon NAS, avec Linux, et à l’heure où j’écris cette publication, la dernière phase est en train d’être réalisée : mes données sont en train d’être transférées sur mon NAS.

Alors oui, c’aurait été mieux que je revienne vers vous avec une nouvelle page, mais malheureusement, ce n’est que demain que je vais pouvoir reprendre la réalisation de la page 4 d’AMBH 2 (que j’avais déjà commencé à faire avant mon voyage au Portugal), donc OUI, je vais bel et bien publier AMBH 2 ce mois-ci comme je l’avais implicitement promis avant de partir, mais il n’y aura qu’une seule page pour le mois de mai.

J’aurais encore plein d’autres choses à vous raconter, autrement plus gaies, mais comme le billet est déjà bien long comme ça, ce sera pour la prochaine fois !

Merci à tous ceux qui me suivent toujours, et on se retrouve très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *